Cultes

L’oecuménisme à Nîmes

Tout a commencé dans les années 70, après le Concile Vatican II :  un groupe, composé de représentants des Eglises catholique, Réformée et orthodoxe s’est constitué. Il s’appelait alors la CIN : Commission interconfessionnelle nîmoise. Au fur et à mesure des années, le groupe s’est élargi aux différentes Eglises évangéliques présentes à Nîmes. Toutefois, elles devaient être membres de la Fédération Protestante de France. En 2003, la Commission s’est transformée en Comité Nîmois d’Eglises Chrétiennes (CNEC),qui a déposé des statuts en Préfecture pour devenir une association reconnue (loi 1901). Le CNEC tient une Assemblée générale annuelle et s’est doté d’un Bureau.
Actuellement, le CNEC est composé de 8 Eglises et 2 Eglises sont des membres associés. Sur le plan financier, chaque Eglise verse une cotisation et les collectes des diverses célébrations permettent de constituer un budget pour mener à bien les activités. Le Comité Nîmois d’Eglises Chrétiennes se réunit chaque mois. C’est un lieu d’échange d’information, d’écoute et de dialogue théologique. Son travail consiste à vivre pleinement l’année liturgique sur le plan oecuménique, à savoir :
la Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens, chaque année du 18 au 25 janvier
la Semaine Sainte
le Temps de l’Avent

Par ailleurs, le CNEC organise 3 Ateliers oecuméniques de prédication par an pour les prêtres et les pasteurs. Tous les 3 ans, il parraine un Forum oecuménique des Jeunes. Il participe à la Journée régionale oecuménique annuelle ainsi qu’à la Journée mondiale de prière qui a lieu le premier vendredi de mars.

Quelques temps forts :

-en séance mensuelle, la série de présentation de chaque Eglise qui a permis à tous d’apprendre à se découvrir et à mieux se comprendre.

-le dimanche de Pâques, depuis 2016 ans déjà, à l’issue des messes et des cultes, les fidèles sont appelés à se retrouver sur le parvis de l’Eglise Saint-Paul pour proclamer ensemble la Résurrection. C’est près de 400 personnes qui entonnent “A toi la gloire” à l’issue de la cérémonie.

– en ce moment, le CNEC étudie à chaque séance la brochure publiée à l’occasion des commémorations de 2017 “Du conflit à la communion” qui est un rapport de la Commission internationale luthéro-catholique.

Le CNEC est un lieu fort de partage entre chrétiens qui permet d’affirmer dans la Cité notre foi en Jésus-Christ.

Contact :  Jacqueline DOM