Histoire

GRAND TEMPLE : ancienne église dominicaine édifiée entre 1714 et 1736, dans le style baroque,elle est mis en vente comme Bien National au début de la Révolution.  Loué par le Consistoire pour le culte réformé en 1791, le Grand Temple est consacré par Paul Rabaut le 26 mai 1792.  Mis définitivement à disposition du Consistoire  par le Consulat en 1802, il est appelé ainsi en souvenir de l’ancien temple de la Calade détruit  après la révocation de l’Edit de Nantes de 1685. Les orgues sont installées en 1821 et les Tables de la Loi en 1822.

PeTIT TEMPLE :

la chapelle du couvent des Ursulines fut réédifiée de 1714 à 1718. Elle fut également achetée par Alexandre Vincens-Valz qui la loua au Consistoire.Le premier cultr y fut célébré le 13 aout 1795. Devenue le second temple de Nîmes, appelé « Petit Temple », en souvenir de celui démoli en 1664 situé à côté du Collège des Arts. Le Petit temple fut donné par la veuve de François Valz au consistoire en 1831. Les Tables de la Loi sont scellées en 1837. L’orgue actuel est monté en 1890. il est classé au Monuments Historiques.

TEMPLE DE L’ORATOIRE :

Le Temple fut élevé en 1857 sur l’emplacement d’un ancien marché aux boeufs, pour répondre à l’augmentation de la population protestante ouvrière du textile  du Faubourg St Antoine.. Suit à des défauts de toiture, l’architecte de la ville Alphonse Granon le reconstruisit avec une charpente métallique qui fait son originalité. Il fut rendu au culte dès 1876.