Cultes

 

Dimanche 24 novembre :
Culte  de la cité  à 10h30  au temple de l’Oratoire

Mas des Abeilles (MdA) et St Césaire Temple de l’Oratoire Maison du Protestantisme    Grand    Temple (GT)
Fraternité
Sam 2 nov 18h MdA  (JCM)
Dim 3 nov 18h JCM 10h30 JCM 10h30 ZM
Sam 9 nov 18h Culte KT MdA (TES) 17h Culte des familles (Z.M & CdM)
Dim 10 nov 10h30 St Césaire(TES) 10h30  Z.M
10h30  I.R
Culte KT
Sam 16 nov 18 h Culte MdA
Dim 17 nov                                   10h30 culte au GT   et à la Fraternité
Dim 24 novembre         10h30 : Culte de la cité (tous)  au temple de l’Oratoire  (T.A & Z.M)
Samedi 30 nov  18h : Culte KT
MdA (intergénération)

 

CdM : Claire des Mesnards ;   C.A. : Christophe Amedro;  I.R : Iris Reuter; JCM : Jean-Christophe Muller;   L.T : Lionel Tambon;   TES : Titia Es-Sbanti;  T.A : Thierry Azémard;  Z.M. : Zohra Mokri

Les lieux de culte

Temple de l’Oratoire : rue Hôtel Dieu (Nimes centre)
Grand Temple : Bd Amiral Courbet (Nîmes centre)
La Fraternité : 7 rue Antoine Delon (Nîmes-chemin Bas-route d’Avignon)
Temple du Mas des Abeilles : 2135 chemin du Bachas (Nîmes sud-ville active)
Temple de St Césaire : 248  rue du temple – (Nîmes ouest)
Maison du Protestantisme : 3 rue Claude Brousson (à coté de la Maison carrée)

 

 

Rythme et fréquence des cultes

-Au Centre-ville : alternance entre le Grand Temple et le Temple de l’Oratoire (10h30 pour les deux).
La Fraternité :   dimanche à 10h30.
Le Temple du Mas des Abeilles : le samedi à 18h
Temple de St Césaire : un dimanche par mois à 10h30
Maison du protestantisme : un  « culte autrement », plusieurs fois par an le dimanche à 18h.

La Cène est célébrée en moyenne tous les mois.

Certains cultes  sont communs à toute l’Eglise Protestante Unie de Nîmes à l’occasion de thématiques spécifiques ou des vacances scolaires où l’on aime rassembler toute la communauté :

-Fête de la Réformation  10h30 (fin octobre)
-Culte de la Cité : dernier dimanche de Novembre (temple de l’Oratoire).
-Veillée de Noël  19h le 24 décembre (Petit temple)
-Culte des Aumôneries (fin janvier ou début février) – temple de l’Oratoire
-Culte des Missions (mars) : solidarité et communion avec des Eglises soeurs à l’étranger
-Culte du Jeudi Saint (temple du Mas des abeilles) 19h
-Culte du vendredi saint : 10h30 (Grand Temple) et  19h  (temple de la Fraternité)
-Culte avec l’Association Protestante d’Assistance (APA) : au printemps, 10h30 (temple de l’Oratoire)
-Culte du jeudi de l’Ascension 10h30 (Grand Temple)
-Culte du dimanche de Pentecôte  : temple de St Césaire 10h30
-Culte des confirmations et baptêmes : après le dimanche de Pentecôte (lieu : en fonction des années)
-Culte du dernier dimanche de Décembre (Grand Temple)

Pour la période d’été (du 1er dimanche de  juillet au 1er dimanche de septembre), les cultes ont lieu au Grand Temple.

 

Cultes dans les hôpitaux et Maisons de retraite :

Maisons de retraite protestante  :
Lumière et Paix  (Mont Duplan, Château Silhol)  :   mercredi à 16h30   à partir du 6 novembre.
Les Jardins  ( 2341 chemin du Bachas) :  vendredi à 15h45
Au Quai de la fontaine : mardi 15h45
Les Terrasses (rue de Sauve) : animation spirituelle : jeudi 10h30 (sauf 1er jeudi : 14h30)

Pour plus d’informations, se reporter au bulletin  « Croco Réformé«  en cliquant sur le lien : BULLETINS D’INFORMATIONS.

 

Le culte c’est quoi  ?

Le culte protestant est célébré le dimanche, ou parfois le samedi.  Il n’est pas réservé aux protestants ni même aux croyants : il est ouvert à tous. Le mot culte signifie que les personnes présentes rendent un culte à Dieu, c’est-à-dire le louent, le remercient, lui adressent des prières. Mais pour les protestants le culte est d’abord une réponse à l’appel de Dieu : c’est parce qu’il nous a aimés le premier que nous nous tournons vers Lui.
Son déroulement suit un chemin spirituel, qu’on appelle la liturgie : on loue et on remercie Dieu pour ce qu’il nous a donné, on reconnaît sa propre faiblesse, on reçoit le pardon de la part de Dieu, on proclame sa foi, on prie pour les autres, on est envoyé vers les hommes et les femmes de ce monde.
Au centre du culte il y a la lecture d’un ou plusieurs textes de la Bible (ancien et nouveau testaments) et son commentaire appelé prédication : le pasteur (homme ou femme) cherche ce qui dans ces textes anciens est pour nous aujourd’hui une source de vie.
Quelle différence avec la messe catholique ? Dans la messe l’accent est mis sur la communion, que les catholiques appellent eucharistie (action de remercier). Dans le culte, l’accent est davantage mis sur la lecture de la Bible et la prédication. La communion est appelée la cène (le repas), en souvenir du dernier repas de Jésus avec ses disciples. Le sens n’est pas le même que dans l’Église catholique, il existe aussi des nuances à l’intérieur du protestantisme. Le rôle du pasteur est aussi différent de celui du prêtre catholique.  La musique et les chants tiennent une place importante dans le culte.

Le culte n’a donc rien de mystérieux : n’hésitez pas à pousser la porte d’un temple !

 

Les cultes « autrement »

Depuis 2017, les paroisses du Centre-ville proposent un «Culte autrement» le 1er dimanche du mois à 18h à la Maison du Protestantisme :
Pour ceux qui, le dimanche matin, ont d’autres occupations que celle d’aller au temple.
-Pour ceux qui aiment expérimenter de nouvelles formes de recueillement ou de partage…
Selon le thème choisi (peinture, musique, film, poésie, conte, culte participatif) certains cultes ont eu plus de succès que d’autres, mais chaque fois, c’est un temps différent, où l’on se sent presque chez soi, parfois pour lire et commenter la Bible ensemble, parfois pour écouter tout simplement, toujours avec l’impression de se ressourcer en fin de semaine. Cela permet de bien terminer la journée du dimanche.
Venez pour tenter l’expérience !

Au programme de 2019-20   :

6 octobre  :  Culte participatif  :  « Quand la Parole se partage« 

3 novembre : Bible et Culture : « Plus jamais la guerre !?  » (parcours spirituel au fil d’oeuvres de la Renaissance ou plus récentes )

1er décembreCulte participatif   : « Quand viendra le Prince qu’on attend ! «