Egayer le quotidien

Jean-Pierre LEAL est résident de la maison de retraite du quai de la Fontaine. Après avoir été enseignant au collège Diderot de Nîmes, il continue de peindre, à la maison de retraite. Il peint et dessine d’une manière exceptionnelle. Je crois que l’on peut dire que c’est son «  dada », et sa peinture opère une influence non seulement sur lui qui peut exprimer des sentiments, comme l’harmonie chez la femme, la vulnérabilité chez l’enfant ou la force chez le tigre, mais aussi sur ceux qui le côtoient à la maison de retraite.

Jean-Pierre peint depuis plusieurs décennies. Il a exposé à la galerie Jules Salle à Nîmes, mais également avec l’artiste FLOUTARD à Saint Rémy de Provence où il a obtenu le prix Garibaldi.
Peindre lui fait oublier les difficultés de la vie, il me dit que : « parler de la peinture est difficile parce qu’elle se vit ». Regarder quelque chose de beau change le regard, la couleur. Les formes expriment des sentiments au-delà des mots.
Les résidents du cinquième étage apprécient les peintures et les dessins de Jean-Pierre, ses œuvres égayent le quotidien.

Martine FOUCHIER

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *