Un cadeau pour nous emballer

Veillée de Noël 2018, Nîmes – Petit temple : Jésus Christ, un cadeau à recevoir

Aujourd’hui : Noël c’est quoi ?

-Et bien, c’est..le Père Noël , les illuminations en ville , le sapin décoré, les petits gâteaux, les décorations , la table de fête. . les papillottes… le saumon…le foie gras… la bûche … Mais  Noël, c’est aussi la crèche ! La lettre au Père Noël, qui apporte les cadeaux…plein de cadeaux, les cad..euh.. LE cadeau dont on rêve… et oui, parce que Noël, c’est les cadeaux. Il y a ceux qu’on aime, ceux qu’on adore…il y a ceux qu’on met dans un placard et qu’on oublie, il y a ceux qu’on échange sur internet, il y a ceux qu’on se fait rembourser, il y a ceux qu’on choisit avec amour, il y a ceux qu’on bricole. il y a ceux que l’on fait par convention. il y a ceux qu’on garde parce qu’on aime celui qui le donne.. il y a ceux qu’on cherche longtemps pour faire plaisir.

– Oui oui, mais ..mais, à l’origine, il n’y avait pas de cadeau !

D’où viennent les cadeaux à Noël ?

Effectivement, il n’y en avait pas toujours ! Vous vous souvenez, vous, les plus anciens dans l’assemblée ? Vous avez reçu une clémentine ou une orange avec la brioche, et quelle fête alors !

Les cadeaux, les « vrais » sont venus quand le Père Noël a débarqué en Europe, après la Seconde Guerre Mondiale, enfin, le Père Noël d’aujourd’hui, celui qui est habillé dans les couleurs de Coca Cola, venu tout droit d’Amérique, avec ses bottes et sa barbe ! C’est « grâce » à lui qu’on a commencé à s’en donner à cœur joie aux cadeaux, à la déco, aux cartes, aux vœux, et tout le reste…

– Ah bon, il y a eu dans le passé un Noël sans cadeau ? 

– Si si, il y avait bel et bien un cadeau, dès le début ! Parlons-en.  Voici : cette veillée de ce soir est là pour le recevoir tous ensemble, pour l’écouter, pour s’en approcher, pour le comprendre.  Oui, vous l’avez bien compris : c’est  ce nouveau -né, c’est Jésus le cadeau à Noël. Ce cadeau  a d’ailleurs quelque chose d’étonnant :  que vous croyez en lui ou non, il est là. Même si vous ne voulez rien savoir. Même si vous lui tournez le dos, il ne disparaît pas. Il y a un autre mot en français pour dire « cadeau » c’est le mot  « présent ». Subtilité de la langue française ! Et bien le cadeau-Jésus c’est exactement cela :  un PRESENT. Il se donne au présent. Ce n’est pas une antiquité. Il n’appartient pas qu’à l’histoire. Dieu ne se donne pas qu’une fois dans le passé, il y a 2000 ans, et c’est fini, non ! Il nous donne son Fils Jésus tous les jours, parce que son Fils, comment dire…c’est une Parole Vivante, c’est le carburant le plus puissant qui n’ait jamais existé. Gratuit et inépuisable. Et c’est ce CADEAU là qui nous  a amené  tous ici, ce soir..

Même si à l’origine le cadeau c’était Jésus, aujourd’hui c’est aussi la foi en lui. Et on accède à cette foi par  des chemins très différents. Certains ont grandi dans une famille chrétienne et sont tombés dans la marmite quand ils étaient petits (ça ne veut pas dire qu’ils sont forcément croyants). En effet, autant la religion peut se transmettre, autant la foi reste toujours inexplicable. Qui peut dire vraiment pourquoi l’un croit et l’autre non ? La foi peut nous interpeller à un moment donné, sur le chemin de la vie, on peut être amené à la découvrir, alors qu’on n’a jamais eu d’éducation religieuse. D’autres encore vivent quelques moments de foi dans leur vie, puis des moments de doute ou d’indifférence. Dans les Evangiles, on nous parle de toutes ces histoires, de ces chemins différents ; ils sont tous valables. Que ce soit le chemin des bergers ou celui des mages..(..)

Au final, que reste t-il de l’histoire de Noel ?

Un mot pourrait le résumer : l’émerveillement. L’émerveillement au sujet d’un Dieu qui a choisi de nous surprendre dans une rencontre inattendue au coeur du quotidien,dans un long voyage éclairé à l’étoile.  Emerveillement de découvrir un Dieu qui renonce à la puissance et la gloire pour s’approcher de nous, pour se révéler dans un nouveau -né. Emerveillement de découvrir un Dieu qui s’offre lui-même, avec son éternité et avec sa divinité, avec sa Parole et avec sa vie. Qui se met tout entier dans son Cadeau ! Cadeau inattendu, inespéré pour notre monde déboussolé et assoiffé d’espérance.  Qu’allons-nous en faire ? Le garder pour nous ? Pas question ! Le ranger dans une armoire en attendant d’avoir le temps d’y penser ? Impossible ! Ce Cadeau est pour maintenant, pour aujourd’hui. Ce cadeau est un « présent ». Et pour dire au Seigneur que nous Le recevons pleinement dans nos vies, nous sommes invités à devenir nous mêmes un cadeau pour notre prochain.

« Aimez vous les uns les autres comme je vous ai aimés » dira Jésus à ses disciples. Puissions-nous avoir le désir d’être un cadeau les uns pour les autres, pour ceux que nous croisons sur notre chemin, pour ceux qui ont mal à leur vie. Offrons-leur le cadeau d’un visage accueillant, d’une main tendue, d’une écoute fraternelle, d’un geste engagé Oui, sachons -le : nous sommes déjà un cadeau aux yeux de Dieu, nous n’avons plus qu’à le devenir pour notre prochain ! Qu’est ce qui pourrait nous empêcher de le devenir les uns pour les autres ?  Que l’Evangile de Noël n’en finisse pas de nous emballer et de nous rendre enthousiastes chaque jour que Dieu fait !

commencer à dérouler la bobine de ruban et passer dans les rangs pour emballer les participants..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *