Bethléem à la croisée des chemins

Quelle foule, quel tumulte ! Que s’est-il donc passé à la fête de Noël du Mas des Abeilles (15/12/2018) ? Une journaliste, heureusement, s’informait et nous informait que c’était le jour du recensement à Bethléem. Alors là, charivari et fantaisie ! On en a vu passer du monde ! Le grand panneau indicateur montrait aussi bien la direction de Jérusalem que celle de Bethleem-centre ou de Saint-Césaire, sans oublier Garons, Bouillargues et Nazareth. La journaliste ne savait où donner de la tête interviewant les arrivants les plus divers tandis qu’un petit cordonnier tout à son travail de restauration des chaussures restait un élément de stabilité au milieu de la foule. S’avançaient tour à tour Abraham et Sarah, un quidam, un gilet jaune, un fonctionnaire, un légionnaire et ses fiers soldats, des bergers, et même des mages merveilleusement couronnés ! L’un d’entre eux répond à la journaliste dans une langue étrangère et finalement celle-ci, d’abord très surprise comme nous, finit par lui répondre en….hollandais ! Oui nous avons bien ri de tous ces anachronismes et de tout cet humour distillé sans cesse. Puis la crèche s’est ouverte enfin autour d’un vrai bébé dans les bras protecteurs de Joseph. Tout était vivant. C’était un Noël qui mêlait la tradition et notre vie actuelle. Jésus sort de la crèche et nous rejoint dans toutes nos rencontres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.