Prière du jeudi

Seigneur notre Dieu,
Nous Te louons d’être réunis ici pour nous ouvrir
à des Églises de rites, de coutumes et de cultures différentes
et de nous sentir sœurs et frères de ces Chrétiens au loin.


Seigneur notre Dieu,
En cette période de carême, nous voulons Te présenter tous nos manquements,
qu’ils soient individuels ou collectifs, et tous ces malheurs
qui en découlent dans ce monde.

Un monde qui va mal, Tu le sais bien, mais Tu sais aussi pourquoi !
Avec toujours les mêmes causes : intérêts, injustices, jalousies, dominations,
orgueils, mensonges…


Ainsi Seigneur, nous voulons Te présenter ce matin, toutes ces victimes,
en Ukraine bien -sûr, mais aussi au Moyen-Orient, en Extrême-Orient ou en Afrique…

Seigneur, nous savons que Tu souffres de ce monde abîmé par les hommes.
Un monde que Tu nous donnes à espérer et que Tu veux fraternel, solidaire.

Seigneur, daigne nous associer à cette œuvre de réconciliation afin que,
même pour une petite part, nous puissions collaborer à ce projet que,

malgré les apparences, Tu conduis et maintiens.

Conduis-nous donc à aider les exilés, les exclus.
Conduis-nous à soulager les souffrances,
les solitudes des victimes mais aussi des bourreaux.

Ce n’est qu’à ce prix que pourra se bloquer le déferlement de la violence.
C’est à ce prix que, soutenus par l’espérance,
nous pourrons apercevoir les prémices de Ton Royaume qui vient.

Nous Te prions aussi de nous aider à défendre les populations
dont l’environnement ne permet plus de vivre décemment
par suite de la déforestation au Brésil,
en Indonésie ou au Congo, ou par suite de la sécheresse,
comme à Madagascar ou au Sahel, catastrophe que notre pollution provoque.

Amen

Prière d’intercession rédigée par Mireille Soulier et Jean Fleury,
à l’occasion du culte au temple de La Fraternité à Nîmes, le 27 mars 2022