Dieu préfère les deux

Cette histoire aurait pu s’appeler « un père avait deux fils.. ». Pourtant , il ne s’agit pas de la parabole du fils prodigue, mais des fils d’Abraham. En ce « samedi caté » du 6 octobre 2018 , nous avons enfin rejoint Ismaël bien souvent perdu dans le désert….de nos mémoires ! Nous nous sommes intéressés à lui, à sa mère Agar, à son père Abraham, à sa belle-mère Saraï et à son demi-frère Isaac. Que de difficultés rencontrées dans cette famille, que de regards éloquents, plus ou moins violents ou méprisants échangés entre eux avant de ressentir l’apaisement….Dieu leur a fait de merveilleuses promesses (dont nous sommes tous les héritiers) mais pour qu’elles se réalisent ce fut compliqué ! Cependant, grâce à la sollicitude de Dieu, à sa bienveillance, à son accompagnement persévérant, les promesses peuvent se réaliser dans la confiance, l’espérance et l’amour. Les enfants ont pu illustrer avec des cubes et des lettres tour à tour dispersés, mélangés et rassemblés la construction possible des personnalités nommées Ismaël et Isaac, sous le regard de Dieu.

Avec Abraham nous reprenons le chemin d’une « terre promise » toujours inaccessible, toujours renouvelée dans notre horizon intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.