A vos masques… prêtes ? Cousez !

Nous cherchons d’urgence le matériel suivant : chutes de coton pour l’extérieur et la doublure;  molleton fin ou polaire fine; élastique souple.

Si vous avez le matériel pour le faire, signalez-le, pour dire ce que vous pouvez mettre à disposition et /ou si vous êtes volontaires pour confectionner vous-mêmes ces masques.
Contact : Jacqueline DOM au  06 17 07 22 02

Le CHU de Grenoble propose  un exemple de confection de masque.

MODE D’EMPLOI : Comment fabriquer ses propres masques chirurgicaux  (référence : tutoriel du CHU de Grenoble )

Voyez la vidéo : https://youtu.be/wTiGpIr8xF0

Ce document détaille le matériel nécessaire à la fabrication d’un masque en tissu : chutes de coton pour l’extérieur et la doublure; molleton fin ou polaire fine; élastique souple.
Les masques sont  composés de deux pièces de molleton insérées dans deux doublures et deux morceaux de tissus extérieurs, l’ensemble étant tenu par 2 élastiques.
Si vous n’avez pas d’élastique, coudre des rubans à nouer derrière la tête , en bloquant au-dessus des oreilles.
Molleton : une épaisseur  de vieux  T-shirt ou de vieille polaire peut faire l’affaire. Employer des tissus ayant servi enlève l’apprêt, c’est plus souple. Chaque masque doit être lavé quotidiennement.

Plus le tissu a une maille serrée et mieux c’est. Les masques peuvent être stérilisés au séchoir à cheveu très chaud en milieu de journée, il ne faut impérativement pas toucher le tissu, le manipuler par les attaches, se laver les mains avant et après… et le laver le soir avec un détergent en machine.

Attention, ces masques assurent une protection partielle et tous ceux qui auront la chance de pouvoir les utiliser devront également prendre les précautions de rigueur, en particulier les laver chaque jour, avec de l’eau et du savon classique.
A ne porter que 3 heures sans les toucher, en complément des gestes barrières et lavages de main.

Pour toute autre  question, vous pouvez envoyer un mail à :
president@eglise-protestante-unie-nimes.fr

Vous l’aurez compris : ceci est un appel aux « couturières » ..
Qui serait prête à confectionner des masques ?
Sachez que  l’Association Protestante d’assistance (APA) en ont vraiment besoin, ainsi que nos maisons de retraite !

Ecoutez Marie ORCEL, responsable de l’APA :
«L’objectif est que les 7 points de distribution alimentaire à Nîmes puissent fonctionner avec des bénévoles qui nous rejoignent en nombre. Mais sans masques pour assurer leur sécurité, pas de distribution ».