10 ans d’accueil : une fidélité qui se poursuit

Un  magnifique programme vous ouvre les bras pour  toute une semaine   :

Samedi 12 octobre
19 h , Petit Temple, Rue du Grand Couvent
« Diaspora » : spectacle musical par le groupe Chant et Liberté,
direction et mise en scène : Jean-Paul Finck, professeur de musique à Valréas.

Dimanche 13 octobre
10 h 30, au temple de l’Oratoire, rue Hôtel Dieu :
Culte avec les pasteurs Cyrille Payot, Iris Reuter et équipe

Mardi 15 octobre
19 h Maison du Protestantisme, 3, rue Claude Brousson :Vernissage de l’exposition Migrants
20 h 30, Maison du Protestantisme : Conférence « L’immigration – un défi »,
de Christophe Deltombe, président de la Cimade

Mercredi 16 octobre 
après-midi : à Lasalle , au foyer des Glycines, atelier de fabrication de cerf-volants et projection de film.
Soirée repas surprise.  Contact : Michel Lafont, 04 66 85 27 11 –

Jeudi 17 octobre
20 h 30 , cinéma Sémaphore, 25, rue Porte de France
Présentation de court-métrages afghan,avec le producteur  Youssef Charifi en collaboration avec les Amis du Sémaph’

Samedi 19 octobre
À partir de midi à la Fraternité 7, rue Antoine Delon : Fête d’anniversaire : repas, avec un plat principal afghan, danses, musiques.  Libre participation aux frais

e


Historique

En 2009, l’Église Protestante Unie a accueilli à la paroisse de la Fraternité un groupe de 20 jeunes afghans venant de la jungle de Calais et déplacé arbitrairement au centre de rétention de Nîmes. Libérés, la Fraternité les a accueillis dans l’urgence. Le sujet a été fortement médiatisé, suscitant un élan de solidarité très fort d’une bonne partie de la société civile locale. L’accueil matériel à la Fraternité devint rapidement un accueil interreligieux, partagé avec la paroisse catholique voisine, la mosquée du quartier adjacent et des particuliers de tous bords, des associations et des laïcs s’impliquant spontanément.
Très rapidement, un réseau s’est tissé également avec l’association des afghans de Montpellier, ADAM, qui prête main forte pour des traductions et, par sa présence, donne aux jeunes accueillis un soutien très précieux et un lien de confiance. Nous avons appris pendant ce temps-là, à structurer notre accueil et à le diffuser vers des paroisses cévenoles voisines, comme Lasalle ou Barre des Cévennes.
Le chemin pour les afghans a été long mais grâce à toute cette dynamique collective qui s’est poursuivie, nous avons abouti à ce qu’ils aient tous obtenu leurs papiers. Ils se sont installés dans la région où ils ont tous trouvé un travail ou une formation. Ils peuvent témoigner du chemin parcouru et de leur intégration réussie.
À la Fraternité, aujourd’hui, l’accueil continue avec d’autres migrants. Les cours de français que nous avions mis en place pour les afghans ont été pérennisés, tout comme l’accompagnement juridique par des associations comme la Cimade et Rebonds. L’APA (Association Protestante d’Assistance) soutient les accueillis par l’épicerie sociale. Le lien avec l’association ADAM perdure également. Outre le fait d’avoir contribué à l’intégration des réfugiés afghans à Nîmes et à Montpellier l’association ADAM a pour projet la construction d’une école de jeunes filles en Afghanistan à environ 30 km de Kaboul et dont la première tranche a été réalisée en 2014. L’ADAM a permis aussi la réalisation de films documentaires pour de jeunes étudiants afghans.
L’objectif de la semaine « Fraternité en fête » est de faire un retour d’expérience sur 10 ans d’accueil, d’intégration et d’autonomie des 20 demandeurs d’asile afghans accueillis en 2009.
Au-delà de cet accueil réussi nous voulons, par les différentes manifestations au cours de cette semaine, favoriser l’échange autour de la question de l’immigration aujourd’hui.

One thought on “10 ans d’accueil : une fidélité qui se poursuit

Comments are closed.