Eglise verte

L’Eglise de Nîmes se met au vert

Le label « église verte » résulte d’une prise de conscience par les chrétiens de l’urgence à s’engager pour la préservation de la Création et à opérer en conséquence « une conversion écologique » de l’Eglise. Il s’inscrit dans une démarche œcuménique portée par le Conseil des Églises chrétiennes en France, la Conférence des évêques de France, l’Assemblée des évêques orthodoxes de France et la Fédération protestante de France. Les paroisses de l’Eglise protestante unie de Nîmes ont décidé de s’y associer.
Un petit groupe de travail est chargé de faire des propositions, les décisions revenant bien entendu aux conseils presbytéraux. La démarche commence par la réalisation d’un éco-diagnostic téléchargeable sur le site https://www.egliseverte.org.
Il vise à évaluer nos pratiques dans des domaines très larges allant de la catéchèse aux bâtiments en passant par nos modes de vie et notre engagement local et global. Pour atteindre le premier niveau du label baptisé « grain de sénevé », deux actions concrètes doivent être mises en place.
La première, d’ores et déjà effective, porte sur la gestion écoresponsable du cimetière avec l’abandon du roundup ou autres produits à base de glyphosate. Cela demande bien sûr un surcroît de travail d’entretien, c’est pourquoi un groupe de travail bénévole se constitue. Ceux qui veulent se mettre activement au vert dans ce beau jardin peuvent se manifester  (tél au cimetière protestant : 04 66 64 60 49 ) !

La seconde action qui sera proposée est l’abandon progressif – il est quand même plus écologique d’écouler d’abord les stocks ! – de la vaisselle jetable lors de nos repas de paroisse.

Affaire à suivre.

Contact :  Dominique Perot, « secrétaire » du groupe de travail
« Eglise verte -Nîmes » : dominick.perot@orange.fr